Pour quand une « slow city » au Québec ?

Issu du Mouvement Slow tel que le Slow Food, les Città Slow (Slow City ou ville lente) est un groupe autonome de villes qui se sont engagées à améliorer la qualité de vie de leurs citoyens, en particulier vis-à-vis de l’alimentation.

L’initiative « Slow city » est née en 1999 au nord de l’Italie lorsque les habitants d’une petite bourgade viennent à refuser l’installation d’un « McDo ».

Segonzac, commune de Charente de 2300 habitants connue comme capitale de la Grande Champagne, vignoble 1er cru du cognac, est la première commune française à avoir obtenu en mai 2010 ce label des villes où il fait bon vivre. Voir ici : www.slowfood-segonzac.com

On apprend avec le billet d’Isabelle Burgun (via Jean-Philippe Bocquenet) « Les villes lentes » sur le site Agence Science-presse (Média indépendant – Québec)  qu’il y a 100 villes dans le monde dont 2 villes au canada qui sont des « slow cities »  et que faut-il à une ville pour le devenir … au Québec par exemple ?

« La Slow Life, elle, renvoie aux valeurs partagées par les défenseurs de la décroissance et de la simplicité volontaire, c’est-à-dire une vie où sa consommation et son impact sur l’environnement sont réduits au maximum. » (billet de Daniel Landry sur le site LeDevoir.com)

Advertisements
Galerie | Cet article, publié dans Décroissance, Simplicité volontaire, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Pour quand une « slow city » au Québec ?

  1. sergecorbeil dit :

    En lisant ton article sur le slow food je ne peux m’empêcher de penser que bien avant cette industrialisation de la bouffe, c’était probablement de cette manière que les gens se comportaient face à la nourriture. Avec plus de sept (7) milliards d’êtres humains sur la planète, est-ce que ce slow food sera l’apanage d’une élite ou il sera accessible à tout le monde…? Il faut en effet réfléchir à ce que l’on nous propose d’ingurgiter de nos jours. Toute cette «Franken food» à la sauce OGM qui nous est servie un peu partout me rappelle que nos corps sont maintenant saturées de glycotoxines et que cette substance n’est pas supposée être dans nos corps.
    http://www.freecapsules.com/article/567-frites-et-pain-dores-on-adore-mais-
    http://www.medecine-anti-age.com/site/definition-54.html?idGlossaire=64

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s