Agrément « entreprise solidaire »

Un agrément pour les entreprises solidaires ? ne serait-ce pas un indicateur d’un changement, même s’il est peut-être modeste pour l’instant, vers une solution alternative aux problèmes de notre société : système économique semblant ne plus être adapté, crise économique et ses répercussions mondiales comme tout récemment avec les États-Unis … ?

Wikipédia défini une entreprise solidaire durable (ESD) comme étant « un type d´entreprise qui croie que les investissements, dans l´amélioration des personnes, des sociétés et leurs qualité de vie, est à la base de leur développement présent et futur; parce qu´ils génèrent, réciproquement, des bénéfices qualitatifs et quantitatifs. Pour cela, ce type d´Enterprise travaille pour mieux satisfaire les intérêts des personnes, de la société et de la propre entreprise. Elle s´ appuie sur les principes d´honnêteté et de crédibilité. »

« L´entreprise est consciente qu´il faut prendre en considération les intérêts de la société, parce que ce n´est pas seulement une stratégie qui va au-delà du marketing classique, s´est une culture a mettre en place dans l´entreprise, de façon durable et elle doit affronter des problèmes d´éducation, économiques, conflits sociaux, pauvreté et qualité de vie en général. »

Le billet de florence « Babyloan agréé entreprise solidaire ! » nous donne un exemple d’entreprise agréée. La notion d’entreprise solidaire a été introduite par la loi du 19 février 2001 sur l’épargne salariale (France) puis redéfinie en 2008 puis 2009. Ses avantages :

« Ce label reconnait et met en valeur la gestion désintéressée et solidaire de la structure, notamment en terme de répartition des salaires. De plus, il permet à l’entreprise de diversifier ses financements à travers les Fonds Commun de Placement d’Entreprises Solidaires (FCPES). En effet, les entreprises créant un nouveau plan d’épargne salariale collective doivent offrir à leurs salariés la possibilité d’investir dans des FCPES. Ainsi, 10% de ces FCPES pourront être affectés, si les salariés le souhaitent, à des entreprises solidaires. »

Et le québec ? Il ne semble pas y avoir d’agrément ou de label pour l’instant, mais des initiatives. Donc à suivre !

Le billet du site communication-solidaires.com montre que certaines entreprises de l’Économie Sociale et Solidaire sont réticentes à faire de la communication et utiliser un label …

Informations complémentaires :
Advertisements
Galerie | Cet article, publié dans Décroissance, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s